Est-ce vraiment un bon plan de se fabriquer une grosse quantité de e-liquide en avance ?

Selon les connaissances dont on dispose, concocter son propre e-liquide peut être vraiment fun. Le faire en avance et avec un gros volume peut être pratique. Mais, est-ce vraiment une bonne idée de se préparer une grosse quantité de e-liquide ? La réponse est dans cet article.

Fabriquer une grosse quantité de e-liquide soi-même : la rentabilité

Depuis 2017, la TPD, ou Directive européenne sur les produits du tabac en français, a bouleversé le monde de la vape, limitant à 10 ml, au plus, le volume des flacons de e-liquide. Pour les particuliers vivant en France et en Europe en général, il n’est donc plus question de s’offrir un flacon de plus de ce volume en seul coup.

Quelle galère ! Heureusement que les astuces du Do It Yourself et la disponibilité sur le marché des principaux ingrédients des e-liquides permettent de contourner ces barrières et de préparer de plus grosse quantité de e-liquide. Ces astuces procurent entre autres avantages la baisse des dépenses en liquide. Car on évoque désormais que grâce au DIY, le e-liquide fait maison reviendrait jusqu’à cinq fois moins cher qu’un e-liquide classique.

Toutefois, on dépense moins à faire son e-liquide, seulement si on veille à ne pas surdoser les ingrédients, notamment les arômes qui sont différents des arômes alimentaires et qui sont plus chers que ces derniers. Se fabriquer une grosse quantité de e-liquide n’a pas que d’avantages.

Les conséquences de l’e-liquide en DIY

En DIY, la nicotine fait aussi partie des ingrédients utilisés pour concocter un e-liquide. Et bien évidemment, un mauvais dosage de cette substance ne va pas passer inaperçu. Selon les experts, le e-liquide peut être malsain et dangereux quand les amateurs de cigarette électronique essaient de mélanger des produits chimiques.

Concrètement, grâce à eux, on sait que la nicotine en quantité inadéquate est susceptible de causer de graves nausées ou d’autres conséquences plus graves sur la santé. Ce n’est pas aussi simple de mélanger divers ingrédients. Ainsi, le résultat peut ne pas être ce à quoi vous vous attendiez au départ. De plus, vous n’économiserez peut-être pas assez d’argent, et cela peut conduire à beaucoup de gaspillage de e-liquides. Mais ce n’est pas tout, il faut aussi penser à la conservation de la préparation.

En général, les e-liquides ne se conservent pas indéfiniment ; et d’ailleurs, même les e-liquides prêts-à-vaper possèdent une date limite d’utilisation. C’est pour cela que si vous envisagez le DIY, il est important de se renseigner sur la conservation du e-liquide. En effet, tous les composants s’altèrent au contact de l’air. Ainsi, la conservation d’une grosse quantité de e-liquide fabriquée soi-même peut s’avérer être une tâche vraiment délicate du fait de la possibilité d’altération des ingrédients au contact de l’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *