L’industrie du tabac a-t-elle à gagner à ce que tout le monde vape ?

Depuis son avènement, la cigarette électronique a énormément conquis du monde et gagné en notoriété. En tant qu’une alternative à la clope bien perçue, l’idéal serait que tous les fumeurs se tournent vers la vape. Mais, l’industrie du tabac gagnerait-elle à ce que tout le monde vape ? Cet article vous clarifie sur le sujet.

La vape, concurrent numéro 1 de la clope

En France comme dans presque toute l’Europe, la vape a connu un grand succès dès ses débuts. Ainsi, selon une récente étude, 6,1 millions d’anciens fumeurs européens se sont laissés convaincre par le vapotage, tournant ainsi le dos à la clope. De même, l’Europe compte 9,2 millions de fumeurs qui se sont tournés vers la vape dans le but de diminuer leur consommation de tabac.

Ces chiffres démontrent à quel point le secteur de la vape empiète sur le territoire de l’industrie du tabac. Alors, vous demandez-vous encore si l’industrie du tabac se porterait mieux si tout le monde vape ?

La réponse est un non absolu. L’industrie du tabac connaît un déclin progressif au fur et à mesure que des fumeurs délaissent la cigarette traditionnelle pour la e-cigarette. Et dans cette situation, l’industrie du tabac ne peut qu’en vouloir à elle-même, puisque le tabac a de nombreux risques. Et désormais, nous sommes tous conscients que la consommation du tabac a d’énormes répercussions sur la santé humaine.

Selon des estimations effectuées en 2019, la somme d’argent qui a été perdue par les grands fabricants de tabac du monde s’élève à 100 milliards de dollars ; et tout cela, à cause du vapotage. La liste des principales sociétés de tabac touchées par le vapotage comprend des entreprises les plus élitistes et les plus rentables du monde. Les cinq principales sociétés de tabac aux États-Unis sont désormais confrontées à un avenir incertain, après des années de croissance et de gros bénéfices.

L’industrie du tabac ne gagne pas à ce que tout le monde vape. Cependant, il y a quand même un grand « mais ».

Les firmes de tabac entrent sur le marché des e-cigarettes

À partir de 2012, les grandes maisons de production de tabac ont commencé par acheter des marques de cigarettes électroniques existantes, et à développer leurs propres produits de vape. À l’époque, le marché mondial de la vape était très fragmenté et dominé par des sociétés de e-cigs indépendantes. En effet, ce virement de situation a commencé par s’observer pendant que des sondages ont estimé, en juin 2013, que le marché de la vape valait 3 milliards de dollars.

En vrai, les fabricants de tabac sont plutôt bien placés pour tirer parti de ce marché à croissance rapide, car ils disposent de points de distribution bien établis et des ressources nécessaires pour couvrir les coûts de marketing. Elles sont également en mesure de répondre aux exigences financières et juridiques qui accompagneraient probablement toute règlementation future sur les e-cigarettes. Sur ces questions, VAPE LIKE, webzine pour comprendre la vape (tel que le dit leur slogan) est plutôt une bonne source d’information que nous vous recommandons (en plus mais sans oublier votre webzine préféré, à savoir Infovape, nous quoi !

Pour finir, retenez que le secteur florissant de la vape porte d’énormes préjudices à l’industrie du tabac, qui perd d’importantes parts de son marché au profit de celui de la vape. Cependant, les grands fabricants de tabac se battent pour retourner la situation. Pour ce faire, ils achètent les marques de cigarettes électroniques à succès et produisent leurs propres produits de vape.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *